Comment Google joue avec notre référencement!

Google vient de se voir attribuer son brevet “Ranking Documents” dans lequel l’auteur (Ross Koningstein) décrit un système de période de transition pendant laquelle le positionnement d’une page est arbitrairement perturbé pour mieux détecter les spammeurs.

Les détails du brevet

Déposé par Google le 5 janvier 2010, il a été attribué le 14 août 2012 sous le numéro 8 244 722 et le titre “Ranking Documents“. L’inventeur est Ross Koningstein, l’application possède l’identifiant 12/652 563. En 2005, Ross Koningstein avait déjà déposé une demande de brevet sur ce sujet (application 11/170 786).

Edit du 22/01/2015 : Google a obtenu le 30/12/2014 un nouveau brevet (n°8,924,380) qui fait suite à celui décrit dans cet article.

Résumé

En gros, le système inventé par Koningstein repose sur la notion de période transitoire dans le positionnement d’une page web. Prenons le cas d’une page web, avec actuellement un positionnement moyen A dans Google pour une requête stratégique. Suite à une optimisation du référencement de cette page, l’algorithme de Google “prévoit” que le nouveau positionnement devrait être B. Pour simplifier les choses, imaginons que le positionnement B est meilleur que le A.

L’idée principale du brevet est de ne pas immédiatement attribuer le positionnement B à la page, mais de la faire passer par plusieurs positionnements intermédiaires choisis avec soin pour “fournir des indications confuses” à celui qui cherche à optimiser le référencement. Bien entendu, le système prévoit de repérer la réaction du SEO afin de confirmer ou pas l’intention de manipuler les résultats.
Lire la suite ici

Toujours dans le même sujet vous pouvez lire le récap des mises à jour de Google Panda & Penguin

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments